Contactez Sylvie Moriamé

Photo Muriel Vandersmissen
Photo Muriel Vandersmissen

Inscriptions et informations

Sylvie Moriamé

5004 Bouge (Namur)

 

+32 (0) 484 13 16 97

sylvie.moriame@gmail.com

Réseaux sociaux


Quelques mots sur Sylvie Moriamé

Envie de découvrir un peu de mon histoire ... La voici.

 

Installez-vous confortablement et dégustez...

Photo Patrick Moriamé
Photo Patrick Moriamé

 

“Il était une fois une petite blondinette toute crollée et un peu potelée tapie dans un fauteuil en osier.

 Bon, cela ne vous dit pas grand chose, mais patience, le fil se déroule. 

 

Au fil des ans, elle perdit ses crolles et prit une allure plus proche de l'asperge ou plutôt d'un bambou parce qu'elle était dotée d'un corps tonique et plutôt souple. 

Elle adorait le sport et se lança dans l'athlétisme où elle put développer son courage et sa persévérance. Mais ce qui était nécessaire pour qu'elle ait envie de continuer, c'était qu'elle s'amuse. Et la vie la fit arriver dans un club doté d'un entraineur très qualifié et aussi jovial et un peu fanfaron. Alors elle s'amusa, testa les sprints et les plus longues distances, parfois, les haies et aussi les sauts. C'est là qu'elle apprit à franchir des obstacles et découvrit ses qualités de rebonds, ce qui lui permit d'obtenir une médaille d'argent aux championnats de Belgique.

Elle découvrit aussi l'importance de prendre soin de son corps, les bienfaits de la relaxation ... et les premières blessures. 

 

Elle expérimenta le volley-ball, qui lui fit percevoir les subtilités du sport d'équipe. Elle pouvait sentir à quel point un ou deux éléments pouvaient transcender ou complètement déstructurer le groupe.

Elle s'ouvrit à l'eutonie, au zazen, au tai chi, à la sophrologie et un peu au yoga.

 

Et puis, à la suite d'un jeu de mots lié à un plat belge bien connu, le Qi Gong est entré dans sa vie. (la première personne à retrouver le plat en question gagne une séance individuelle de découverte du QI Gong).  

Et là, on peut dire que ce fut une évidence. Des douleurs à un poignet disparurent, elle retrouva le sommeil et l'énergie. 

Elle découvrit le sens des émotions et des clés pour les apprivoiser, et elle s'ouvrit à la part spirituelle de son être. 

Bref, elle eut l'impression de se réveiller d'une longue phase de léthargie dans laquelle elle s'était laissée plonger . Et très rapidement lui vint la pensée "Un jour je transmettrai le QI Gong".  

Photo Muriel Vandersmissen
Photo Muriel Vandersmissen

Une deuxième vague d'envergure la transporta vers une autre facette d'elle-même : elle entra en contact avec le clown.

C'est vraiment étonnant comment le plus petit masque qui existe peut en fait nous révéler. Révéler l'espiègleriela douceur, la tendresse. Révéler la sensibilité, l'émotion, la vulnérabilité aussi. Bref, à travers son clown, elle accepta de se mettre à nu; à nu face au public, et à nu face à elle-même, surtout. 

Cela n'a pas été facile tout de suite; il a fallut du temps, de la patience et de la bienveillance pour toutes ses facettes qui étaient là en elle. Et elle en découvre encore régulièrement ;0)

Ce clown l'emmena dans le plaisir de l'instant, dans l'émerveillement de tout ce qui peut jaillir quand elle parvient à s'y abandonner.

Elle découvrit la joie de partager ces instants avec des personnes âgées et des enfants et ses yeux s'illuminaient au fur et à mesure de ce qui s'illuminait chez celles et ceux qu'elle rencontrait.

 

Elle prit ensuite plaisir à transmettre cet art du clown aux enfants. Il faut dire qu'elle a été animatrice, institutrice primaire et professeure de morale. Vous avez donc compris que les enfants, elle adore ça. Peut-être parce que le clown, c'est aussi retrouver cet enfant en soi alors c'est clair que ce sont des moments qui la font vibrer.


Son chemin lui permit aussi de découvrir des personnes incroyables et sans filtre; des personnes sur lesquelles des étiquettes "handicapées" ou "autistes" ont été posées; des personnes qui lui ont permis d'aller à nouveau en elle pour découvrir de nouvelles ressources. Bref des personnes si enrichissantes grâce au fait qu'elles sont là.

 

Sa palette s'élargit aussi au travers de la nature, essentielle pour elle, de la danse, des jeux, de la cuisine et du plaisir du goût, de la musique, des sons, de la lecture, de la peinture et de l’écriture, .… 

Elle s'enrichit de toutes les rencontres, joyeuses animées, profondes, houleuses et bouleversantes aussi..

 

Et puis, elle s’initia au reiki, aux massages, aux soins énergétiques, à la communication intuitive et à la lecture d’auras. 

En fait, le Qi Gong et le clown avaient déjà ouverts de nombreuses portes sensorielles, La porte du coeur, avant tout; l'essence même de tout ce qu'elle vivait. Mais aussi la kinesthésie, l'empathie et la télépathie.

Grâce aux soins énergétiques et à ces différentes approches, elle découvrit ses capacités à recevoir les informations et à laisser celles-ci s'exprimer par les mouvements, les sons, les chants, les mots, le toucher,… 

 

Et c'est ainsi que le goût et l'élan du coeur vers les soins sont nés.

Après tous ces méandres et ces bras de rivières si diversifiés, aux courants parfois paisibles, parfois plus agités voire même tumultueux, elle se rendit compte que finalement, tout converge vers un seul point : Soi. Que toutes ces formes d'activités et d'expressions lui font vivre le retour à Soi et lui permettent ainsi de laisser rayonner ce qu'elle est auprès des êtres qu'elles rencontrent, au départ de son centre : son Coeur.

 

C'est donc ce qui l'anime aujourd'hui et qu'elle transmet avec joie : être Soi, d'instant en instant, avec ou sans cette petite bulle rouge posée sur son nez, parce qu'entre temps, elle sait qu'il est bien là, en elle, ce clown divin qui lui permet d'apporter de la joie et de la légèreté à chaque Une et chaque Un croisant son chemin.” 

 

Voilà le fil de ce qui s'est écrit pour moi, jusqu’à présent. 

 

Alors si cette histoire vous a donné envie de goûter à ce que je partage, n'hésitez pas à me contacter. Je me ferai une joie de vous répondre et qui sait, peut-être aussi d'écrire avec vous une autre page du livre de ma vie.


Sylvie Moriamé | Le Souffle est Nez | 5004 Namur (Bouge) | sylvie.moriame@gmail.com+32 484131697